Articles taggés avec: Claude Gisselbrecht

Reflets de la semaine (86)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 07 octobre 2011. dans La une, France

Reflets de la semaine (86)

Finalement, La face cachée de Franck Ribéry, le livre que lui consacrent deux journalistes, paraîtra, malgré la demande d’interdiction de l’intéressé, s’appuyant sur le droit à l’image. Ce qui l’aurait choqué, c’est la photo de couverture, où il apparaît en costume-cravate ! Ne craint-il pas plutôt de se faire tailler un costard, lui qui, rappelons-le, a été mis en examen pour sollicitation de prostituée mineure dans l’affaire Zahia ? Ou bien, autre hypothèse, le nouveau « costume » qu’il a endossé – du « sur mesure », pourtant – est peut-être un peu trop grand pour lui… Tout comme ses acolytes, il sait parfaitement qu’évoluer sur un terrain lourd entraîne inévitablement des chutes !

Autre sport, autres mœurs. Douillet… mais pas en politique ! En effet, le double champion olympique et quadruple champion du monde – ça en fait des « pièces jaunes » ! – a gravi, une à une, les plus hautes marches de la République : député, puis secrétaire d’Etat, enfin, ministre des Sports, aujourd’hui ! Ainsi donc, un judoka remplace une ancienne championne de karaté de posture, comme si le fait de pratiquer un art martial était un atout pour ce portefeuille. En tout cas, grâce au « roi David », qui ressemble davantage à Goliath, nos athlètes n’auront plus besoin de « se serrer la ceinture » et pourront tout donner dans leurs disciplines respectives… Lorsqu’on sait que, très souvent, la politique peut être assimilée à un sport de combat, elle a certainement trouvé, avec cette nouvelle recrue, un allié de poids !

Reflets de la semaine (85)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 30 septembre 2011. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (85)

Le Cavaliere est l’archétype de l’homme politique qui, grâce à sa fortune personnelle et à des chemins détournés, parfois, a réussi à gravir, un à un, les échelons menant au pouvoir. Les affaires, avant d’être aux affaires, en quelque sorte ! Mais ce parcours, où l’argent mène le bal, a occasionné toutes sortes de dérives : corruption – de sénateurs, d’avocats –, détournement – d’argent, de mineur –, fraude fiscale, abus de pouvoir, la liste est longue ! Quatre procès, et un pays au bord de l’implosion, dont la note souveraine vient d’être abaissée… Aveu d’impuissance pour un président du Conseil atypique, dont le bilan est aussi faible que peut l’être la chair !

De l’autre côté des Alpes, également, les affaires atteignent des sommets. Depuis trop longtemps, hélas, les allées du pouvoir sont prises d’assaut par des hommes de l’ombre, flanqués de leurs mystérieuses mallettes. Cela en dit long sur certaines mœurs politiques, qui perdurent… Souvent, on affirme que l’argent n’a pas d’odeur, mais, dans le cas qui nous (pré)occupe, il empeste ! D’ici à l’élection présidentielle, il faudra sans doute s’attendre à d’autres déballages de ce type, qui, forcément, empoisonneront et fausseront le débat… Au grand dam de la démocratie !

Reflets de la semaine (84)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 23 septembre 2011. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (84)

Vous ne trouvez pas qu'on se sent de plus en plus à l'étroit sur notre bonne vieille Terre, qui, tel un vêtement élimé, commence à craquer de partout ? Récemment, des astronomes ont découvert une cinquantaine d'exoplanètes, gravitant autour d'étoiles proches, autres que le Soleil. Parmi elles, figurerait une " super-Terre " ... Tous les espoirs sont permis !

La planète bleue serait entourée d'une quantité astronomique de débris, représentant un vrai danger pour les satellites en orbite et les futurs lancements. Malheureusement, le tri sélectif n'existe pas dans le cosmos ! La Chine, quant à elle, s'apprête à lancer un nouveau vaisseau spatial, baptisé " Palais céleste ", en vue de la construction d'une future station orbitale ... Où l'on se rend compte que l'Empire céleste ne cesse de prendre de la hauteur !

Deux sondes poursuivent actuellement leur voyage vers la Lune, avec pour mission d'étudier le champ gravitationnel de notre satellite ... Cette grosse larme, figée dans la nuit étoilée, serait l'expression ultime d'un immense chagrin, dont l'origine demeure inconnue. Peut-être en saurons-nous davantage grâce à ces " messagers " zélés de l'espace ... Plus " terre à terre ", la Lune se serait formée à partir des débris - naturels - d'une collision entre notre planète et un corps céleste de la taille de Mars !

Reflets de la semaine (83)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 16 septembre 2011. dans France, La une, Politique, Actualité

Reflets de la semaine (83)

Telle Jeanne d'Arc, Ségolène a revêtu son armure, après avoir entendu des voix qui la suppliaient d'aller combattre Martine A., à qui elle reproche son inexpérience électorale, et François H., coupable d'inaction. Guerre ouverte, donc, à quelques semaines de la primaire ! Au moment précis où la présidente de la région Poitou-Charentes publie sa " Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solutions " et annonce vouloir signer un " pacte " avec la nation ! En vérité, résignée, elle ne l'est toujours pas, indignée, toujours ... C'est sans doute sa marque de fabrique.


Revenons un court instant à Jeanne d'Arc, née à Domrémy, dans le département des Vosges ... A son retour en métropole, la famille Royal, originaire d'Epinal, s'installe à Chamagne, à 45 kilomètres - à vol d'oiseau - du village natal de la Pucelle. A cette époque, le maire de cette petite commune vosgienne n'est autre que le propre père de Ségolène ! Ajoutons que son ex-compagnon, François H., est né à Rouen, là où Jeanne fut brûlée sur un bûcher ... Vous me suivez ?

Reflets de la semaine (82)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 09 septembre 2011. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (82)


Ainsi donc, la morale va faire un retour en force à l’école grâce à l’actuel ministre de l’Education nationale, Luc Chatel… Régression ou avancée ? Souvenez-vous de l’instituteur qui, chaque matin, inscrivait une maxime au tableau noir, censée sensibiliser les chères têtes blondes au civisme et à la bienséance. Et ça marchait ! Mais dans une société égotiste comme la nôtre, où les jeunes, très tôt, ne réagissent ou n’agissent qu’à travers leur petite personne, je doute fort que la mayonnaise ne prenne ! Rappelons simplement qu’avant l’école, il y a la famille, et que c’est de là que tout doit partir… Et tout le reste est littérature !

Cela fait des lustres que la morale n’a plus cours dans la sphère politique. En effet, cette dernière prend de plus en plus des allures de jungle inhospitalière, où l’instinct de survie fait office de loi… Et à force de la contourner, un climat malsain, suspicieux, s’est installé dans notre pays ! On ne compte plus les affaires en tous genres qui ont empoisonné et empoisonnent encore le milieu… Cela dit, il subsiste, çà et là, quelques spécimens rares, dont l’engagement force le respect. Hélas, ce sont ceux que les médias ignorent superbement, car, au fil des années, ils se sont habitués à travailler dans l’ombre, souvent avec succès !

Reflets de la semaine (81)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 26 août 2011. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (81)

DSK à peine blanchi, la terre s'est mise à trembler à Washington et à New York, allant même jusqu'à interrompre le procureur Cyrus Vance lors de sa conférence de presse ... Dernier soubresaut de la justice des hommes ou manifestation de la colère divine ?

Aussitôt, Pentagone, Capitole et Maison Blanche furent évacués dans l'urgence ! Après être passé sous les fourches caudines, Dominique Strauss-Kahn, l'acteur principal de ce film catastrophe, a dû attendre une journée supplémentaire avant de récupérer son passeport, symbole de la liberté recouvrée et du retour au pays ... Mais, à y regarder de plus près, s'agit-il vraiment d'une victoire sur toute la ligne ?

Film catastrophe, à plus d'un titre ! Pendant quelques mois, en effet, le public français a eu l'occasion de se familiariser avec la justice américaine qui, reconnaissons-le, a de quoi surprendre par moments. De rebondissement en rebondissement - c'est la loi des " séries "-, l'affaire, qui, selon les propres mots de l'ex-prévenu, fut une " épreuve terrible et injuste ", a finalement débouché sur un non-lieu, sorte de " no man's land " judiciaire ... Un homme libre, certes, mais peut-être pas complètement libéré !

Reflets de la semaine (80)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 22 août 2011. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (80)


Il y a 50 ans, surgissait, tel un serpent venimeux, le Mur de Berlin, ce " mur de la honte ", dont le seul but était de séparer, d'anéantir ... Mais il n'empêcha pas des milliers de personnes de fuir la RDA, souvent au péril de leur vie. Jusqu'en 1989, où vopos, miradors et barbelés volèrent en éclats ! Des " collectionneurs ", conscients de vivre un moment historique, se partagèrent alors, comme les pièces d'un puzzle, des pans entiers, couverts de graffitis et de tags ... Et, soudain, au pied du mur en ruine, Rostropovitch, interprétant les Suites pour violoncelle seul, de Bach

Gérard Depardieu dirait qu'il y a plusieurs manières de se soulager : contre un mur ou contre un arbre, mais aussi dans un avion, lorsque l'envie devient trop pressante ! C'est ce qui s'est passé récemment, juste avant le décollage du vol Paris-Dublin de la compagnie CityJet. Ce jour-là, le comédien, qui, souvenez-vous, interprétait le rôle de Léopold, un cafetier alcoolique, dans le film de Claude Berri, " Uranus ", aurait uriné dans une bouteille ... Quelle élégance ! Hélas, de star, il ne lui reste plus que le nom, car, depuis quelque temps déjà, " Obélix " se comporte en malotru ! Comme tant d'autres, que je ne citerai pas, mais que vous aurez sûrement reconnu au passage ... Clap de fin !

Reflets de la semaine (79)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 19 août 2011. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (79)


Ainsi donc, les trois personnalités préférées des Français sont, dans l'ordre, Yannick Noah, Zinedine Zidane et Mimie Mathy. Un ange - gardien - passe ... Inutile de dire que les politiques sont à la traîne et sont réduits aux " seconds rôles " ! Martine Aubry, 45e, Nicolas Sarkozy, 51e, François Hollande, 52e, Jean-Louis Borloo, 54e, Ségolène Royal, 55e ... Pourtant, la plupart d'entre eux, lorsqu'ils sont pris de court, renvoient bien la balle, dribblent et taclent comme des pros, et jouent la comédie à merveille ! Alors, que leur manque-t-il donc ? Peut-être ce petit " supplément d'âme " qui fait l'étoffe des héros !

A propos de " supplément d'âme ", des centaines de milliers de jeunes, venus de toute la planète, ont décidé de se réunir à Madrid, lors des Journées mondiales de la jeunesse, au nom de la foi qui les anime et les rapproche. De jeudi à dimanche, Benoît XVI les " recevra " en grande pompe, au cours d'une vingtaine de RV publics, et dialoguera avec eux ... Ce pape, dit " intello ", se transformera, pour la circonstance, en " bon père de famille ", à l'écoute de celles et ceux qui éprouvent encore des difficultés à vivre leur engagement au grand jour !

Reflets de la semaine (78)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 15 août 2011. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (78)

 

La rentrée littéraire, politiquement, sera riche et variée, 2012 oblige ... A commencer par les deux ex du PS, qui, fin août, sortiront chacun un ouvrage. Celui de Ségolène Royal porte un titre à rallonge, " Lettre à tous les résignés et aux indignés qui veulent des solutions " ... " Résignés et indignés de tout le pays, unissez-vous ! " eût été peut-être plus judicieux, selon moi, mais, dans le cas qui nous occupe, la démocratie participative n'a pas vraiment joué ! Quant à François Hollande, il nous invite à partager " Le Rêve français " qui est le sien ... Tout un programme ! S'agissant de Martine Aubry, c'est Benoît Hamon qui jouera le rôle du confident de service, avec un essai intitulé " Tourner la page " ... N'y voyez rien de prémonitoire, voire de définitif, dans le titre !

François Bayrou s'apprête, lui, à décréter " l'état d"urgence " pour la France, dans son nouveau livre, " 2012, état d'urgence " ... Après " Abus de pouvoir ", en 2009, le patron du Modem nous propose son nouveau " Projet d'espoir " (2007) pour assurer la " Relève " (2001) ... Patience et persévérance ! De son côté, Dominique de Villepin signera un essai aux accents gaulliens, " Notre vieux pays ".

Reflets de la semaine (77)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 12 août 2011. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (77)


L'imitateur de qui vous savez vient de disparaître. Aussi le Général se retrouve-t-il orphelin de son serviteur " dévot ". Tout là-haut, là-haut, l'un et l'autre pourront désormais " marchemos la mano en la mano " ... Un des plus beaux souvenirs que je garderai d'Henri Tisot, comédien ô combien attachant, est son interprétation de Lucien Gonfaron dans le feuilleton des années 60, " Le Temps des copains ", affublé de son éternel duffle-coat ... Salut, l'artiste !

Où l'on reparle d'un autre " artiste ", j'ai nommé Bernard Tapie, à travers l'enquête visant Christine Lagarde pour " complicité de faux " et " complicité de détournement de biens publics ". Tout le monde, ou presque, a suivi l'affaire Tapie-Adidas, avec ses incroyables retombées pécuniaires ! Dans " Le Monde " du 9 août, on pouvait lire que les équipementiers sportifs - Adidas, dont le chiffre d'affaires a bondi de 13 % sur les six premiers mois de 2011, mais aussi Nike et Puma - ne connaissaient pas la crise ... Vive le sport, donc, et les valeurs qu'il véhicule, notamment sa formidable " marchandisation " !

<<  7 8 9 10 11 [1213 14 15 16  >>