Articles taggés avec: Jean Bogdelin

Jean Genet, menteur sublime de Tahar Ben Jelloun

Ecrit par Jean Le Mosellan le 25 mars 2011. dans La une, Littérature

Jean Genet, menteur sublime de Tahar Ben Jelloun

Publié avec l'autorisation de "La Cause Littéraire"

C’est un récit étonnant que nous découvrons dans le dernier livre au titre magnifiquement provocant de Tahar Ben Jelloun, paru chez Gallimard. Il logeait encore à la Cité universitaire, lorsqu’il reçut de l’auteur du Journal du voleur cet appel : « Je m’appelle Jean Genet, vous ne me connaissez pas, mais moi je vous connais, je vous ai lu et j’aimerais vous rencontrer… Etes-vous libre pour déjeuner ? ». Le jeune écrivain venait de faire paraître Harrouda, dont Genet a dit grand bien sur France Culture.
Il s’embarqua ainsi pour une amitié de douze ans, de 1974 à 1986. Sur le chemin de la rencontre, il se remémore le contenu du Journal du Voleur. « Un livre qui m’avait mis K-O, par sa virulence, sa cruauté et son audace… Je me souvenais des crachats, des poux et des mots crus. » Un peu sonné par cette invitation d’un auteur au faîte de la gloire, il se trompa de direction dans le métro et arriva fort en retard. Qu’a-t-il trouvé ? « Genet était sur le trottoir, un livre à la main… Il fumait des cigarillos Panter, la fumée dégageait un mauvais parfum. En entrant dans le restaurant, je crus bien faire en lui disant que j’admirais son œuvre. Sans s’énerver, il me dit : « Ne me parle plus jamais de mes livres. J’ai écrit pour sortir de prison, pas pour sauver la société. »