Articles taggés avec: Olivier Eyquem

Laissez passer ... les p'tits papiers

le 02 mai 2011. dans Souvenirs, La une

Laissez passer ... les p'tits papiers

Il y a trois jours, j’ai vu partir en lambeaux 40 ans d’archives – 298, 5 kilos de papier représentant une petite fraction de ce que mon père conservait depuis la fin de ses études universitaires, et dont il n’avait jamais souhaité se défaire, quand bien même il lui était devenu impossible d’y retrouver quoi que ce fût. En remplissant, au fil de cinq ou six soirées, les vingt cartons que le camion broyeur détruirait en trente minutes, j’ai vu défiler des dizaines de notes, d’articles scientifiques, de tirés à part en x exemplaires, de relevés de comptes, de cartes de vœux, d’invitations, d’enveloppes vides, de menus de restaurants, de prospectus d’hôtels bulgares, grecs ou nippons, de lettres, de déclarations d’impôts remontant aux années 1970. Au passage, j’ai repéré un vieux calepin des années trente, qui me paraissait digne d’être conservé, ne serait-ce que par l’abondance des noms qui y étaient consignés.

Vers la fin de ce tri laborieux, je suis tombé sur un document fascinant, que j’ai tout de suite mis de côté.

Il s’agit d’un Ordre de Mission permanent, émis par la Direction Générale des Études et Recherches, sous l’autorité de la Présidence du Gouvernement Provisoire de la République Française, au bénéfice du Capitaine Yves Vet.

Nénette nous regarde

le 04 avril 2011. dans La une, Sciences, Société

Nénette nous regarde


On découvre en premier ses yeux immenses, balayant machinalement l'espace mais sans curiosité apparente. La vieille dame se souvient-elle encore du pays natal? Fait-elle le bilan de son trop long séjour derrière des barreaux? À 40 ans l'orang-outan vedette du Jardin des Plantes en a vu de toutes les couleurs. Rien ne doit plus la surprendre dans nos comportements, nos commentaires amusés ou admiratifs, nos glapissements crétins, nos imitations grotesques. La voici en effet qui s'affale lourdement, bouche ouverte, lèvres pendantes, prête à sombrer dans le sommeil.

Nicolas Philibert refuse le contrechamp pour rester au plus près de l'incarcérée. Il se situe du bon côté de la barrière, en tous cas de l'autre côté, comme lorsqu'il s'agissait de dévoiler les coulisses du Louvre avant que n'y pénètre la foule (LA VILLE LOUVRE)  ou de capter la richesse sensorielle insoupçonnée du PAYS DES SOURDS.


"Colle" Sabrina

le 28 mars 2011. dans La une, Cinéma, Remue-Méninges et Loisirs

 

Les films de Billy Wilder contiennent de nombreuses allusions et références musicales "en situation" ("Fascination" dans ARIANE, le "Libiamo" de "La Traviata" dans LE POISON, etc.) Dans cette scène de SABRINA, située à la fin de l'épisode parisien, Audrey Hepburn fait le bilan des deux années passées en France, qui ont fait d'elle une "femme sophistiquée". On entend en fond sonore une chanson française très célèbre, jouée par un petit orchestre de rue, puis sa reprise, dans une somptueuse version "hollywoodienne", dans la scène suivante.

Quelle est cette chanson ?

Français, Françaises, accrochez-vous à vos poils !

le 14 mars 2011. dans La une, Humour, Société

Français, Françaises, accrochez-vous à vos poils !


Je regrette parfois que la France manque si cruellement d'imagination et d'esprit d'entreprise. Trop de jeunes se plaignent des obstacles qu'ils rencontrent sur le marché du travail, alors que s'offrent à eux tant de professions ne nécessitant qu'un peu d'énergie et de bonne volonté.

Prenons le cas de cet épilateur…

La semaine dernière, je me suis rendu chez cet homme dont l'ample tour de taille témoigne d'un statut social élevé. Monsieur G. commença par me délester de 20 centimètres carrés de pilosité en deux coups de rasoir jetable, puis l'opération achevée, me présenta sa note : "77 euros… et encore, parce que je ne pratique pas le dépassement d'honoraires."


Jeu : le film mystère

le 04 mars 2011. dans La une, Cinéma, Remue-Méninges et Loisirs

Jeu : le film mystère

 

 


"Un petit air de valse…"

Le monsieur à la fenêtre ne semble guère apprécier la vue de ce couple d'amoureux…

Devinez le titre de ce film ... à partir de ces deux plans :

Jeu Cinéma : trouvez le film caché

le 28 février 2011. dans La une, Remue-Méninges et Loisirs

Jeu Cinéma : trouvez le film caché

 

 

Ces quatre plans subjectifs, présentés dans l'ordre chronologique du film, doivent vous permettre d'identifier un célèbre film américain des années quarante.

"L'ovale de son visage pâle"

le 21 février 2011. dans Vie quotidienne, La une, Santé


Je le savais avant même de me rendre aux Urgences : une belle histoire d'histoire d'amour m'attendait dans ce grand hôpital parisien du 14ème arrondissement. Il n'est pas nécessaire d'avoir vu L'Adieu aux Armes ou Le Patient Anglais pour savoir que ces lieux sont propices aux histoires de cœur…

Plusieurs facteurs y concourent, qu'il serait vain de chercher à démêler. L'état de dépendance physique et psychique dans lequel est plongé le malade, la perte brutale de la majeure partie de ses repères et plaisirs esthétiques et gustatifs habituels jouent ici un rôle capital. Mais suffit-il de priver un homme de musique ou de bonbons au miel, de le soumettre à un régime sans sel, sans vin, sans poivre, sans moutarde, sans vinaigrette, sans café, sans confiture ni pain dignes de ce nom pour le rendre fou amoureux de son infirmière ? Of course not. Le facteur "surprise" est indispensable au surgissement de l'Amour dans ce contexte où le corps ne s'appartient plus qu'en partie. L'instant d'avant, tu étais plongé dans un morne et profond ennui, et voilà que soudain, la vie retrouve ses couleurs : la porte s'ouvre sur une vision angélique, et tu décolles…

JEU : énigme cinéma

le 21 février 2011. dans La une, Cinéma, Remue-Méninges et Loisirs

JEU : énigme cinéma

 

 

"RDT" vous propose un jeu imaginé (évidemment !) par notre ami Olivier Eyquem. Deux indices vous sont proposés aujourd'hui. (n'oubliez pas de lire la légende sous ces images en ouvrant l'article !) Si personne ne trouve, une deuxième série vous sera offerte vendredi, qui vous mènera à la solution. A vos mémoires cinéma !

De quel film célèbre sont extraites ces deux scènes ?

Court Séjour ...

le 07 février 2011. dans Vie quotidienne, La une, Société

Court Séjour ...

Etape sur le chemin de la bonne patientitude

Une petite semaine en hôpital m’a conduit à diverses réflexions sur le thème du « Bon Patient », que je souhaite vous faire partager.

Qu’est-ce qu’un « bon patient » ? Et surtout, comment le devenir ?

Premier point : on ne naît pas patient, on le devient, au prix d’un long, laborieux et douloureux apprentissage. Mieux vaut s’y préparer longtemps à l’avance.

De préférence dès l’âge de 5 ans.

Deuxième point : un bon patient est un patient informé. Malade ou malade en puissance, tout le pousse à se documenter aussi largement que possible sur les divers maux susceptibles de l’affecter un jour. Plus il en saura, mieux il se portera…

Entretien avec Joseph Losey sur Don Giovanni (2)

le 28 janvier 2011. dans La une, Cinéma

Entretien avec Joseph Losey sur Don Giovanni (2)


2ème partie de l'entretien d'Olivier Eyquem avec Joseph Losey. (voir la 1ère partie)


- Comment avez-vous abordé le personnage principal ?

- J'ai reçu une lettre de Patrick White, un des romanciers modernes que j'aime le plus, dans laquelle il me décrit Don Giovanni comme un personnage "dangereux et froid comme l'acier". Je suis tout à fait d'accord avec lui ; c'est ainsi que je l'ai perçu chez Mozart, et c'est ce que m'a donné Raimondi.

[12 3 4 5  >>