Algues vertes

Ecrit par Emma Deleury le 16 juin 2012. dans Ecrits, La une, Société

Algues vertes

Au début, ils ne s’étaient pas inquiétés.

Mais qui peut dire quand tout cela a commencé ?

Il y avait bien eu ces algues d’un beau vert

dans la baie du brigand. On s’était habitués.

Quelques chiens étaient morts, qui suivaient les pécheurs.

Il a juste suffi d’aller pêcher ailleurs.

De toute façon on ne mangeait plus le poisson,

Il servait de farine pour nourrir les cochons.

Un beau matin de mai, on trouva sur la plage

douze baleines bleues dont le dos scintillait.

Puis les oiseaux du ciel se mirent à tomber.

Mais ça se passait loin, c’était à la télé.

Ici les mouettes riaient, crevant les yeux

des poissons boursouflés balancés par la vague,

puis laissés doucement sur les algues puantes.

 

Dans l’temps, disaient les vieux, l’curé aurait ben su

quoi faire. En procession derrière  le reliquaire

de Saint Tri-Karadez autour du grand calvaire.

Seulement, nom de Dieu, des curés, y’en a plus…

 

C’est alors que la mer rejeta une femme,

grasse et laide, qui respirait encore. Ranimée,

elle se mit à courir sur la lande en poussant

des cris rauques. On l’appela Marie-Madeleine.

Ou « la noyée », selon les jours. Et on tendit

au large de grands filets, pour qu’il n’en vint point d’autre.

 

Emma Deleury


A propos de l'auteur

Emma Deleury

Rédactrice

Commentaires (1)

  • Annick SB

    Annick SB

    20 avril 2013 à 17:26 |
    L'inquiétude ressentie chaque jour, en lisant ou écoutant chaque journal et qui devient ... paralysie ; action suspendue, peine tue ...

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.