L’œil de Claude : antisémitisme, fraudes financières et, série TV

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 07 mars 2015. dans La une, Actualité

L’œil de Claude : antisémitisme, fraudes financières et, série TV

Boulevard du Palais

Parmi les séries policières françaises, il en est une qui, selon moi, dépasse toutes les autres et résonne comme une bonne adresse, Boulevard du Palais,sur France2. Chaque intrigue réunit outre les seconds rôles, toujours crédibles, un quatuor d’excellents comédiens que sont Anne Richard dans le rôle du juge Lintz, Olivier Saladin dans celui du médecin légiste, Philippe Ambrosini le fidèle lieutenant de son supérieur hiérarchique, le commandant Gabriel Rovère alias Jean-François Balmer.

Ce dernier réussit à chaque fois une époustouflante composition, celle d’un flic marqué par son passé, qui noie sa désespérance dans un torrent d’eau-de-vie qu’il savoure par fiole interposée ou dans un grand verre, en compagnie de ses amis les plus proches, à savoir Dimeglio, l’adjoint au caractère bien trempé, et le docteur Pluvinage, poète à ses heures, déclamant des vers ou les siens propres à un public plutôt hermétique. C’est l’occasion rêvée d’évoquer l’enquête en cours ou, plus sérieusement, de refaire le monde en s’appuyant sur une philosophie de comptoir !

La tendre amitié qui lie Madame la juge et le policier imbibé d’alcool sert également de fil conducteur à la série. Deux êtres inséparables qui avancent souvent en titubant, jusqu’à la fin.

Une série où la plupart du temps la dimension humaine prend le dessus, sans nuire à l’énigme pour autant, grâce à un judicieux équilibre !

 

De l’obscurantisme

A Sarre-Union, le cimetière juif a été profané par une bande de mineurs dont l’irresponsabilité, sans creuser très profond, saute aux yeux. Mélange de désœuvrement et d’inculture qui constituent un véritable danger pour la collectivité ! Pas d’inscriptions vengeresses, pas de revendications précises, juste un geste gratuit, stupide.

La communauté juive est sous le choc et craint pour son avenir, ce qui est parfaitement compréhensible !

Hélas, l’antisémitisme continue de se propager un peu partout, comme une traînée de poudre. Il y a forcément péril en la demeure, et le Président de la République qui, pour l’occasion, s’est rendu en Alsace, a eu raison d’insister sur l’importance de l’éducation à tous les niveaux, principalement au sein des familles et à l’école. Le travail de Titan qui attend les éducateurs, au sens large, doit bien sûr se faire en amont, faute de quoi les irresponsables de tous bords l’emporteront sur l’intelligence et le savoir.

Laissons à Goethe le dernier mot : Le véritable obscurantisme ne consiste pas à s’opposer à la propagation des idées vraies, claires et utiles, mais à en répandre de fausses !

 

Fraudeurs réunis

Lance Armstrong, ancien coureur cycliste, vainqueur de sept Tours de France, s’est vu infliger une amende record de 10 millions de dollars, qu’il devra verser à une compagnie d’assurances. Une première aux Etats-Unis, tant le montant paraît exorbitant pour un seul homme, qui aura, jusqu’à l’arrivée, mené tout le monde en bateau… ivre ! Ainsi en a décidé la commission d’arbitrage américaine ayant statué sur cette affaire.

La Cour d’appel de Paris, quant à elle, a ordonné la révision de l’arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008. En fin de compte, sur les 403 millions d’euros qu’on leur a versé, Dominique Tapie et Nanard n’en auraient touché que 278 après remboursement des créances, sachant qu’une partie du trésor a été placée sous séquestre et que l’autre se trouverait dans des paradis fiscaux. On en est là pour le moment, en attendant l’ouverture d’un nouveau procès le 29 septembre prochain…

A suivre, donc.

Toutes ces affaires ajoutées à d’autres, dans lesquelles baignent essentiellement hommes politiques, grands patrons et artistes, donnent le tournis et sont révélatrices d’une société en déliquescence. On frise le lieu commun, mais comment ne pas réagir avec ses tripes face à ce mélange de tromperie et d’impunité, où le dégoût le dispute à la désespérance ?

A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.