L’œil de Claude : de l'éclipse à la mort de la Calypso

le 21 mars 2015. dans La une, Actualité

L’œil de Claude : de l'éclipse à la mort de la Calypso

« Celui qui a inventé le bateau a aussi inventé le naufrage », disait Lao Tseu… A force de nous mener en bateau, nos politiques, à bâbord surtout, risquent de faire naufrage aux prochaines élections départementales, où de grosses vagues bleu marine sont attendues… Une sorte de « marée du siècle », revue et corrigée !

 

Dans les cieux, la Lune a fait de l’ombre au Soleil… Finalement, tout est rentré dans l’ordre… A présent, place au printemps, synonyme de « plein soleil », de renouveau !

 

Cousteau, Calypso, Concarneau… En trois mots, voici résumée l’odyssée du navire océanographique du « Pacha » au bonnet rouge, accessoire vestimentaire devenu, il y a peu, le symbole d’une Bretagne tempétueuse. Cela va faire huit ans maintenant que la Calypso, abandonnée de tous, croupit dans un hangar, à Concarneau, dans le Finistère, autrement dit, là où finit la terre… Condamnée à l’oubli, elle ne reprendra sans doute plus jamais la mer !

Quelle triste fin pour cet ancien dragueur de mines qui, des décennies durant, a emmené équipage et téléspectateurs sur et sous les océans du monde entier et sera finalement vendu aux enchères, comme une vulgaire pièce de collection ! Souvenez-vous, Calypso, la nymphe, était parvenue à garder Ulysse auprès d’elle pendant sept longues années, sur les dix qu’avait duré son voyage de Troie à Ithaque !

Une histoire de gros sous, à l’origine de cette décision, nous vole une fois de plus une part importante de notre patrimoine affectif. Le bateau amiral transformé en « vaisseau fantôme » rejoindra certainement Le Monde du silence, film réalisé en 1956 par le Commandant Cousteau et Louis Malle, et Palme d’or au Festival de Cannes !

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.