Reflets de la semaine (155)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 18 mai 2013. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (155)

Le jour de l’Ascension, François Fillon était promu « Grand cordon de l’ordre du Soleil Levant », la plus haute distinction du Japon. Il a d’ailleurs profité de cette fête chrétienne, célébrant la montée au ciel de Jésus-Christ après sa résurrection, pour annoncer sa candidature à l’élection présidentielle de 2017, « quoi qu’il arrive », prenant ainsi de court Nicolas Sarkozy, qui, le même jour, donnait une conférence à Las Vegas, la capitale du jeu. Assurément, l’ex-Premier ministre croit en sa bonne étoile et ne se gêne plus pour tirer sur l’ancien Président de la République « à boulet rouge », comme celui qui orne le drapeau japonais, symbolisant le soleil levant… Son ascension politique est désormais sur les rails, et rien ne pourra plus l’arrêter. Car, tout le monde le sait, l’ambition personnelle, ça vous change un homme ! Connu surtout pour sa retenue et son pragmatisme à toute épreuve, on est surpris d’apprendre, notamment dans le livre de Christine Kelly, François Fillon, le secret et l’ambition, paru en 2007, qu’il avait été exclu à deux reprises d’un établissement scolaire, une fois pour avoir lancé une ampoule lacrymogène en plein cours, une autre fois pour avoir pris la tête d’un mouvement de protestation visant un professeur d’anglais… Finalement, le « vrai Fillon », lequel est-il ? Celui qui incarne la « force tranquille », ou bien le « rebelle », le « chef incontesté » ? Il est fort à parier qu’il saura profiter du temps qui lui est imparti pour endosser, en fin stratège, l’habit de « François le Conquérant », face à ses deux principaux adversaires !

 

Mon mari, ce héros… En effet, elles sont de plus en plus nombreuses, les « femmes de… », à se retrouver en première ligne quand leurs époux respectifs connaissent des difficultés, pas seulement sur le plan politique. Carla Bruni-Sarkozy, par exemple, a composé une sorte d’ode à Nicolas, rebaptisé Raymond dans la chanson, où elle dit, en substance, qu’il est « complexe, sentimental mais tactique », que « c’est d’la valeur authentique (…), de la bombe atomique, (…) d’la dynamite, oui ! »… Quelle touchante déclaration ! Lundi dernier, Presse Océan publiait un entretien avec Brigitte Ayrault, l’épouse du Premier ministre, dans lequel elle ne cesse de lui tresser des couronnes : « Il est courageux (…), il est loyal (…), serein, sûr de sa ligne politique… Il a la sagesse et le recul. Il sait que ce qu’il a semé germera »… Et, pour finir, elle pense qu’il est « indispensable » au Président de la République ! Fermez le ban ! Dans son dernier livre, Cette belle idée du courage, Ségolène Royal rend hommage à une vingtaine de personnalités qui l’ont marquée – peu probable que François Hollande y figure, pour diverses raisons –, preuve qu’elle a su rester une « Femme debout » – titre d’un précédent ouvrage datant de 2009 – qui tantôt agace, tantôt force le respect. Alors, quelle conclusion tirer de tout cela ? Que les femmes, désormais, font partie intégrante des « plans com » et qu’elles jouent un rôle éminemment important dans l’art de « rebooster » une carrière ! A ce propos, relisons Aragon : L’avenir de l’homme est la femme / Elle est la couleur de son âme / Elle est sa rumeur et son bruit / Et sans elle, il n’est qu’un blasphème… Blasphème, vous avez dit blasphème ?

 

Le PSG, champion de France… Foot, fric et faux-semblants… Trocadéro, Chaillot, KO… A l’image d’une société, qui sème le doute et en récolte les fruits amers !

A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.