Reflets de la semaine (9)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 28 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (9)

Quelle est cette froidure qui pénètre mon corps ? C'est l'hiver, avec le calendrier en désaccord ... Peu à peu, la Terre perd la boule et devient maboule ! Revoilà la neige et le verglas-glas ... Attention, terrains glissants ! Les affaires reprennent, pas seulement chez les commerçants !

Fébrilement, ces derniers préparent les fêtes de fin d'année et espèrent " faire du chiffre " ... Mais les Français - les sondages le prouvent - dépenseront moins pour Noël, cette année. Néanmoins, un miracle est toujours possible, il suffit d'y croire ! La ville a revêtu ses habits de lumière, les manèges transportent les enfants, et les grands, la tête enrubannée, sont à l'affût de cadeaux qui feront plaisir, à coup sûr !

Candide, je dirais volontiers que " Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles " - merci, Leibniz, merci, Voltaire -, et " L'homme est bon par nature, c'est la société qui le corrompt " - c'est la faute à Rousseau ! Deux grandes figures du Siècle des Lumières - le bien nommé -, surtout en cette période de l'Avent.

On a même retrouvé de la poudreuse dans un appartement de Neuilly-sur-Seine ! L'héroïne de ce " compte de fée " - 110 kg de cocaïne, ça pèse son poids, tout de même - serait une princesse saoudienne. Les " Mille et une nuits " ne sont décidément plus ce qu'elles étaient ... Les nuits parisiennes, non plus, d'ailleurs !

Des pirates viennent de s'emparer de la carte de Michel Houellebecq pour mieux délimiter leur territoire ... Actuellement, l'ouvrage du dernier prix Goncourt circule gratuitement sur le Net, au vu et au su de tout le monde ! Celui qui déclarait récemment, sur France Inter, " Je ne suis pas un citoyen et je ne veux pas le devenir. (...) Je ne me sens aucun devoir à l'égard de la France ", qu'il assimilait à un " hôtel " - de passe ? -, est devenu un vulgaire " citoyen du monde ".

Terminons par un épisode politico-sportif. Barack Obama vient de se fendre la lèvre en jouant au basket. Douze points de suture, autant que les travaux d'Hercule ! The President of the United States est né sous le signe du Lion, comme celui de Némée. Souvenez-vous, le héros, à mains nues, le prend à la gorge, parvient à l'étouffer et, finalement, revêt sa peau, telle une armure ... Et tout cela - si on le transposait aujourd'hui - sous le regard perçant des faucons républicains !

A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Commentaires (2)

  • Vaillant Sabine

    Vaillant Sabine

    30 novembre 2010 à 19:28 |
    Froidure qui transperse les sans-logis.L'un d'eux me racontait ses galères : le Samu Social qui se fait attendre toute une nuit, même pas de duvet pour dormir, sa tente dérobée par un autre... Et la précarité qui colle à la peau!
    Sabine

    Répondre

  • Eymard Emile

    Eymard Emile

    30 novembre 2010 à 15:23 |
    "...le printemps aura toujours l'hiver à vaincre"

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.