Vers une troisième intifada ?

Ecrit par JCall le 17 octobre 2015. dans Monde, La une, Politique, Actualité

Vers une troisième intifada ?

Nous ne sommes hélas pas surpris de voir une situation où une nouvelle fois les territoires occupés sont au bord de l’explosion. Depuis longtemps nous répétons que n’offrir comme seule perspective politique aux Israéliens et aux Palestiniens que le maintien du statu quo, comme le fait depuis des années Benjamin Netanyahou, c’est jouer avec le feu. Imaginer qu’Israël et la Cisjordanie puissent être un ilot privilégié de stabilité et de sécurité dans une région en plein chaos depuis quatre ans, c’est encore faire preuve d’une cécité dangereuse.

Maintenant qu’un nouveau degré dans la violence a été franchi avec le meurtre de Eitam and Naama Henkin, assassinés devant leurs quatre enfants sur une route de Cisjordanie la semaine dernière, puis celui de Juifs poignardés alors qu’ils se rendaient avec leur familles au Mur des lamentations le septième soir de Souccot, tout le monde craint une nouvelle intifada. Mais ces actes de terrorisme, commandités probablement, au moins pour l’un d’entre eux, par le Hamas, ainsi que la multitude d’incidents qui émaillent chaque jour qui passe, ne font que refléter le désespoir de la population palestinienne qui, comme chaque fois, fait le jeu des extrémistes.

Mais tout en condamnant avec force ces actes de terrorisme, ce que n’a pas fait Mahmoud Abbas, nous ne pouvons ignorer la succession d’évènements qui les ont précédés : la poursuite continuelle de la colonisation, la mort de plusieurs Palestiniens tués au cours des derniers mois par l’armée, comme celle d’Ahmed Khatatbeh dont la surdité l’avait empêché d’entendre l’ordre de s’arrêter à un barrage, la non-arrestation des responsables de l’attentat de Douma où une famille palestinienne a été brûlée vive alors qu’aux dires mêmes du ministre de la défense, ils sont connus de tous… Il est temps de tirer une conclusion de cette litanie sans fin où chaque camp oppose ses propres victimes à celles de l’autre.

Malgré tous les appels au calme qui commencent à se faire entendre du côté de l’Autorité palestinienne qui, critiquée de plus en plus par sa population, avait depuis plusieurs semaines encouragé les manifestations sur le Mont du Temple, la situation risque à tout instant de dégénérer. Le premier ministre israélien, critiqué par ses alliés d’extrême-droite, et même au sein de son propre parti, a de plus en plus de mal à contenir ses extrémistes. Dans le contexte actuel, alors que des incidents se sont produits à Jaffa, il y a tout lieu de craindre les conséquences d’une troisième intifada qui ne ferait le jeu que des forces islamistes dans la région.

C’est pour cela que, à l’écoute des populations israéliennes et palestiniennes qui souhaitent, dans leur majorité, un retour au calme et la perspective de voir un jour la fin de ce conflit, nous nous adressons aux dirigeants européens et américains pour leur demander de reprendre en urgence ce dossier et, maintenant qu’un accord a été trouvé sur le nucléaire iranien, d’en faire enfin une priorité pour la diplomatie occidentale.

Nous appelons le gouvernement français à présenter au Conseil de sécurité la résolution qu’il prépare depuis des mois.

Nous appelons l’administration Obama à ne pas mettre un véto à cette résolution qui aurait l’avantage de fixer pour l’avenir le cadre et les paramètres de la solution du conflit pour préserver la solution à deux Etats.

 

JCall, le 8 octobre 2015

 

Aidez-nous à lutter contre le scepticisme ambiant. Rejoignez-nous et donnez-nous les moyens de développer notre action.

http://fr.jcall.eu/adhesion

 

JCall, le réseau juif européen pour Israël et pour la paix, est une initiative de citoyens juifs européens favorables à la solution « 2 Etats pour 2 Peuples ».

Profondément attachés à l’existence et à la sécurité d’Israël, ils voient dans la poursuite de l’occupation en Cisjordanie et dans les quartiers arabes de Jérusalem-Est une menace pour l’identité de cet Etat.

Ils sont à l’origine de l’Appel à la Raison lancé au Parlement Européen le 3 mai 2010 et signé depuis par près de 8000 personnes dont Daniel Cohn-Bendit, Alain Finkielkraut, Bernard Henri Lévy, (…).

Voir le texte de l’appel et nos informations sur notre site :

http://www.jcall.eu

JCall France – Web : http://www.jcall.eu - Facebook : page « JCall » – Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nota : nouvelle adresse postale à compter de 2013 : JCall Europe, 281 boulevard Raspail, 75014 Paris (France)

  • Lu: 2358
  • Tous les articles de: Jcall

A propos de l'auteur

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.