France

Le Front change de Figure ...

Ecrit par Jean-Luc Lamouché le 07 janvier 2011. dans La une, France

Le Front change de Figure ...

 

"Reflet du Jour" ...


A quelques jours du prochain congrès du FN, et après les "coups" de Marine Le Pen les 9 et 10 décembre dernier (sur lesquels je vais revenir succinctement), je voudrais essayer - en tant qu'historien (mais aussi comme citoyen) - de dresser le bilan de la situation politique du parti "frontiste". Ceci au moment précis où va se réaliser la succession de Jean-Marie Le Pen, avec la "querelle des prétendants" (entre la benjamine Le Pen et Bruno Gollnisch).



Bonne année, bonne santé !

Ecrit par Pierre Audin le 07 janvier 2011. dans Mathématiques, La une, France

Bonne année, bonne santé !


2011 est un nombre premier. Ça ne change pas grand chose pour nous, de même que 31 décembre ou 1er janvier, ça ne change pas grand chose. Si, le 1er janvier est férié, c’est mieux que le 31 décembre. Le 1er mai aussi et il n’y a pas ce déferlement de « bon mois, bonne santé » le 1er mai, seulement du muguet porte-bonheur. Mais que l’année soit un nombre premier, c’est un événement qui se fait de plus en plus rare.

Jusqu’à 100, il y a 25 nombres premiers. De 2000 à 2100, il n’y en a que 14 :

2003 2011 2017 2027 2029 2039 2053 2063 2069 2081 2083 2087 2089 2099


Un bel exemple de réinsertion

le 03 janvier 2011. dans France, La une, Humour

Un bel exemple de réinsertion


La prison, comme le journalisme, mène à tout, à condition d'en sortir … En 1960, jeune lycéen, j'avais participé à la dernière manifestation non-violente contre la guerre d'Algérie. Nous nous sommes retrouvés à 500 pour un sit-in face à l'entrée d'un quotidien de droite, avant d'être fermement embarqués par les poulets et conduits dans un centre de détention de la région parisienne pour le traditionnel "contrôle d'identité". La nuit fut longue, mais émaillée d'échanges passionnants car nous étions entre gens de bonne compagnie. Au petit matin, la volaille nous relâcha à dix kilomètres de la gare la plus proche, histoire d'étouffer en nous toute velléité contestataire. L'épisode le plus mémorable s'était déroulé quelques heures auparavant, lorsque se répandit de cellule en cellule cette étonnante  nouvelle : l'un d'entre nous, fils de ministre, venait de repartir pour Paris … en voiture officielle.

Tous mes voeux !

Ecrit par Martine L. Petauton le 22 décembre 2010. dans La une, France

Tous mes voeux !

C'est vrai que le père Noël - sauf à le suivre, coquin dans les merveilles qu'écrit Arto Paasilinna* - j'y crois plus beaucoup ! Mais, là - froid sociétal bien autant qu'hivernal - une lettre s'impose … et je n'y demanderai qu'un seul cadeau, mais de poids ! La santé de la Gauche et notamment celle du Parti Socialiste.

Je suis, de tous temps, une femme de Gauche.

Née dans une ville ouvrière, aux traditions, à la culture hautement marquées, à l'ombre d'un homme : Marx Dormoy, qui fut l'honneur de la Gauche du Front Populaire. Etudes d'Histoire, évidemment ; engagement dans les rangs du Parti Socialiste, fraîchement unifié par François Mitterrand ; j'ai grandi, en politique sous les bannières de l'Union de la Gauche ; j'ai aimé la Gauche plurielle et cette conjugaison du multiple a scandé les joies des meetings, nivelé les difficultés pourtant protéiformes ; a gardé au «  tous ensemble » des années-manifs, des grandes grèves, le parfum inégalé du coude à coude, des slogans partagés, des regards à l'ancienne vers « les lendemains qui … chantonnent » ...

Se libérer des "libérateurs" ou la 1514-bis 2

Ecrit par Kamel Daoud le 19 décembre 2010. dans La une, France

Se libérer des

Cela va se passer cette semaine à Alger : le 50ème anniversaire de la déclaration 1514 des Nations unies portant «Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux». Selon des « avant-papiers», y participeront quelques anciens de la belle époque africaine de la décolonisation. On y retrouve même des expressions aussi mortes que Che Guevara et aussi trahies : l'émancipation des peuples, l'autodétermination, etc. En quoi est-ce intéressant pour en parler ? Parce que c'est un sujet fascinant de paradoxes. D'abord, malgré tous les efforts, on ne pourra jamais effacer le ton « rencontre des anciens lycéens de », qui va y peser comme un flou artistique. Ensuite parce que cela va se passer à Alger et ce n'est pas un hasard : c'est la capitale des nostalgies pour cette génération de libérateurs ou de leurs proches, en Afrique et ailleurs. Ensuite parce que l'Algérie incarne avec grandeur et petitesse ce qui reste du mythe de la décolonisation et de « l'émancipation des peuples » : guerre épique, indépendance merveilleuse et heureuse, coup d'Etat inaugural, prise de pouvoir par les casernes au nom de la révolution, socialisme désastreux et émotionnel, réformes des quarante voleurs, émeutes, répressions, dilapidations, immigrations, exclusions, purges et désenchantement durable. S'il y a un endroit où la déclaration 1514 devait se souvenir d'elle-même, c'est peut-être chez nous.

Une affaire qui finit bien

le 10 décembre 2010. dans France, La une, Humour

Une affaire qui finit bien


Lundi 6 décembre, à l'hôtel B.

"Môman!"

"Françoise!"

"Oh, môman!"

"Ah, Françoise!"

"Belle-maman!"

"Ah, mon gendre, mon p'tit, mon p'tit, euh, mon p'tit…"

Les 5 documents de la quinzaine

Ecrit par Jean-Luc Lamouché le 03 décembre 2010. dans Monde, La une, France

Les 5 documents de la quinzaine




Du dimanche 14 novembre 2010 au dimanche 28 novembre 2010


1- La crise irlandaise (puis portugaise ? … espagnole ? … française ?)…

Petit garçon mal élevé !

Ecrit par Jacques Petit le 19 novembre 2010. dans La une, France

Petit garçon mal élevé !

On peut se poser la question : est-ce les incartades d'un petit garçon mal élevé ou bien les dérapages inévitables d'un Chef d'Etat qui se targue de gérer des dizaines de dossiers à la fois, tel un Napoléon qui tout élaborant sa tactique à Austerlitz pensait et élaborait intérieurement le Code Civil et la Légion d'Honneur ?

N'est pas Napoléon qui veut, même si les apparences physiques peuvent le laisser penser, Sarkozy n'en est pas à son premier manque de contrôle de son action politique ou autre, l'exemple le plus frappant est ce feuilleton du remaniement qui fait rire toutes les rédactions françaises et même étrangères, tout le monde sait que les arcanes d'un Vaudeville sont les plus délicates qui soient, et qu'un danseur étoile même d'apparence légère et maîtrisant son Art, ne peut se permettre d'aborder son "pas de deux " chaussé de Pataugas !

Du mouvement social aux jacqueries qui viennent ?

Ecrit par Jean-Luc Lamouché le 29 octobre 2010. dans La une, France

Du mouvement social aux jacqueries qui viennent ?

…A propos de la situation sociale et politique française…


A travers l'observation du mouvement social de cet automne 2010, remontant en fait déjà à 2009, un certain nombre de commentateurs ont mis en lumière le fait que notre société était bloquée, sclérosée. On pourrait ajouter : comme celle de l’Ancien Régime, avant 1789… Ainsi, par exemple, il y a une coupure de plus en plus grave entre le "peuple" et les "élites" (politiques, économiques, intellectuelles). Et certains d’invoquer l’existence d’une sorte de nouvelle aristocratie, voire même oligarchie… Phénomène d’autant plus grave qu’un pays - quel qu’il soit - a besoin d'élites, et qu’aujourd’hui nous risquons inévitablement le rejet en vrac de celles-ci.

<<  41 42 43 44 45 [4647 48 49 50  >>