Communiqué de JCall sur l’accord sur le nucléaire iranien

Ecrit par JCall le 15 août 2015. dans Monde, La une, Politique

Communiqué de JCall sur l’accord sur le nucléaire iranien

La rédaction de Reflets du temps, n'ayant pu – trêve estivale oblige, publier de chroniques sur l'important sujet des accords Irano- Occidentaux, sur le nucléaire, met en ligne ce remarquable et clair billet de J CALL, sur le sujet. Nous attendons des commentaires opposés à ce point de vue, avec le positionnement citoyen qui se doit d'être celui de RDT

La Rédaction

 

 

JCall prend acte de l’accord intervenu entre les 5+1 et l’Iran instaurant un contrôle international sur la limitation du programme nucléaire iranien. Mettant fin à 12 ans de négociations, cet accord devrait permettre d’écarter le risque de voir l’Iran se doter de l’arme nucléaire d’ici l’année prochaine, comme il en aurait eu la capacité sans lui selon la plupart des observateurs. Il assure une période de 10 ans de répit pendant laquelle l’Iran sera soumis aux contrôles réguliers de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) pour s’assurer du respect de ses engagements. Cet accord devrait aussi mettre un frein aux velléités des autres pays de la région (Arabie saoudite, Turquie, Egypte) de vouloir, à leur tour, se doter de l’arme nucléaire, limitant ainsi le risque de prolifération nucléaire au Moyen-Orient.

Cet accord espéré et attendu par toute une population en butte depuis 40 ans aux sanctions internationales permet à l’Iran, ce pays héritier de la grande civilisation perse, de retrouver sa place dans le concert des nations. En le signant, les négociateurs occidentaux ont fait un double pari :

– Celui, d’une part, que le retour à la coopération économique avec l’Occident favorisera la libéralisation progressive du régime iranien pour qu’il réponde aux attentes de sa société civile pour plus de démocratie et qu’il renforcera aussi le poids de son opposition.

– Et celui, d’autre part, de voir l’Iran devenir un partenaire pour essayer de faire baisser les tensions régionales. Les Occidentaux ont compris que, devant la décomposition des Etats de la région, l’Iran est un acteur-clé incontournable aujourd’hui pour résoudre les questions syrienne, irakienne ou libanaise. Ils espèrent qu’il joindra ses forces à celles de la coalition internationale pour lutter contre la progression de Daesh dans la région.

Certes cet accord ne dédouane pas l’Iran de ses très lourdes responsabilités quant aux actes commis par son régime contre sa propre population (opposants, homosexuels, intellectuels et artistes, conditions imposées aux femmes, …) et à son soutien à des mouvements terroristes responsables de nombreux attentats anti-israéliens dans le monde, comme celui réalisé en 1994 contre l’immeuble de la communauté juive à Buenos Aires. Il ne le dédouane pas, non plus, de ses campagnes antisémites et négationnistes, ni de sa volonté réitérée de vouloir rayer Israël de la carte.

Mais cet accord, aussi imparfait soit-il, est préférable à toute absence d’accord qui n’aurait pas empêché l’Iran de se doter, à plus ou moins court terme, d’une arme nucléaire. Après plus de 40 ans de confrontation avec l’Occident, il est la preuve tangible que la stratégie de la diplomatie est préférable à celle de la guerre. On peut espérer qu’un Iran, plus proche de l’Occident et plus ouvert au monde et en dialogue avec les Etats Unis, sera moins dangereux pour Israël à l’avenir.

Lien avec le communiqué en français :

http://fr.jcall.eu/communiques/communique-de-jcall-sur-laccord-sur-le-nucleaire-iranien

 

Aidez-nous à lutter contre le scepticisme ambiant. Rejoignez-nous et donnez-nous les moyens de développer notre action.

http://fr.jcall.eu/adhesion

 

JCall, le réseau juif européen pour Israël et pour la paix, est une initiative de citoyens juifs européens favorables à la solution « 2 Etats pour 2 Peuples ».

Profondément attachés à l’existence et à la sécurité d’Israël, ils voient dans la poursuite de l’occupation en Cisjordanie et dans les quartiers arabes de Jérusalem-Est une menace pour l’identité de cet Etat.

Ils sont à l’origine de l’Appel à la Raison lancé au Parlement Européen le 3 mai 2010 et signé depuis par près de 8000 personnes dont Daniel Cohn-Bendit, Alain Finkielkraut, Bernard Henri Lévy, (…).

Voir le texte de l’appel et nos informations sur notre site :

http://www.jcall.eu

JCall France – Web : http://www.jcall.eu - Facebook : page « JCall » – Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nota : nouvelle adresse postale à compter de 2013 : JCall Europe, 281 boulevard Raspail, 75014 Paris (France)

  • Lu: 1935
  • Tous les articles de: Jcall

A propos de l'auteur

Commentaires (3)

  • Jean-François Vincent

    Jean-François Vincent

    15 août 2015 à 15:30 |
    Il est faclie de flouer l'AIEA..le nucléaire iranien - donc potentiellement militaire - demeurera dangereux tant qu'il sera au main d'islamistes au passé terroriste.

    Répondre

    • Martine L

      Martine L

      16 août 2015 à 08:54 |
      Cet accord, et ,bien plus encore, sa philosophie, est la meilleure chose qui se soit passée cet été ; et pour le monde, et pour l'Iran. les rebonds en termes de géopolitique sont considérables, et non moins importants sont les effets économiques à venir. Vous, qui - à bon escient - n'aimez pas les boycotts comme le montre votre billet au-dessus, devrait donner sa chance à ce changement majeur en relations internationales

      Répondre

      • Jean-François Vincent

        Jean-François Vincent

        16 août 2015 à 10:43 |
        Dont acte! Mais la différence - et elle set d'importance - c'est qu'à ma connaissance, il n'existe aucun "racisme" anti iranien, que viendrait atiser le boycott...

        Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.