A Berlioz, l’Art donne des ailes aux ados : Le Cygne // Signe

Ecrit par Sabine Vaillant le 13 juin 2015. dans La une, Education, Musique

A Berlioz, l’Art donne des ailes aux ados : Le Cygne // Signe

A l’ombre des arbres, Jean-Philippe Baldassari, compositeur et professeur de musique, raconte Le Cygne // Signe, création collective (1) sonore, musicale, visuelle et plastique en 5 tableaux, donné à l’auditorium de Vincennes.

Le spectacle repose sur Le Cygne, sculpture d’Henri Georges Adam, hôte discret depuis 1963 du jardin du collège-lycée Hector Berlioz. Il porte sur ses ailes ce parcourt d’Art, résonance de sons et influences de la flûte de pan évoquée par la forme de la cité scolaire.

En un éclair de temps, toute la passion et l’énergie de ce musicien déferlent par vagues puissantes. J-Ph Baldassari convoque la scène où 80 jeunes du collège et lycée Hector Berlioz ont libéré leur énergie créatrice. Appuyés par sa force de conviction et l’accent puissant de ses montagnes corses, les tableaux prennent vie. Ils défilent en farandole légère, mains dans la main avec les muses et les artistes qui ont présidé à leur naissance.

Par ordre d’apparition sur scène Le Passeur Times, un film sonorisé. Puis Le Lac où l’électroacoustique est à l’honneur avec transformation du son, travail des voix, à l’aide de micros connectés à la Méta-Malette : un logiciel interactif permettant de jouer et de créer de la musique tout en produisant des images en 3D, en relief et en temps réel. O Beautiful Swan, un texte de création sur fond d’orchestre pop lui succède. L’oiseau de feu, danse avec modules, hommage à Stravinski, s’invite ensuite sur scène. Et pour finir Orients,célébration de l’orientalité.

La magie de ce projet, porteur de références culturelles, marqué par l’interdisciplinarité, la transversalité, a fédéré un vivier d’élèves de « l’atelier images » (2), de la section cinéma, du cours de danse (3), de musique, des professeurs des options artistiques (4), et du vidéaste Fabian Beaulieu.

Le public enthousiaste ne s’est pas trompé, la qualité a résonné et illuminé l’auditorium. Jean-Philippe Baldassari porte ses élèves, les dope à l’émotion, la passion au travers de la musique. Il réalise ce tour de force de les amener à la culture de leur plein gré, avec toute leur sensibilité en intégrant tous les niveaux de pratique.

La liberté structurante apportée par des objets culturels est la clé de voûte de sa pratique de professeur. Il l’a expérimentée à ses débuts avec des élèves des banlieues, parfois non francophones, avec la musique. C’est par la voix, l’expérimentation et la manipulation des sons que les élèves constituent leur boite à outils culturelle. Et ça fonctionne encore et à Vincennes aussi !

Alors en ces temps de réforme, l’avenir pourrait se conjuguer avec culture… Se saisir de l’opportunité de cultiver l’imagination, tout un programme que portent déjà les ateliers.

 

Sabine Vaillant

 

(1) Direction des ateliers, direction musicale : Jean Philippe Baldassari. Direction musicale numérique : Serge de Laubier. Participation au projet arts plastiques : Thierry Delétraz. En partenariat avec Puce Muse : Structure d’intervention musicale sonore et visuelle, spécialisée en arts numériques.

(2) Direction Florian Drenne.

(3) Direction Véronique Potier.

(4) L’ensemble de la direction et des personnels du collège lycée Berlioz, avec le soutien de la DRAC Île de France, de la DAAC-Rectorat de Créteil, du Conseil Général du Val de Marne, de la ville de Vincennes.

A propos de l'auteur

Sabine Vaillant

Rédactrice

Commentaires (4)

  • Sabine Vaillant

    Sabine Vaillant

    08 décembre 2017 à 14:43 |
    Le compositeur Jean-Philippe Baldassari recherche une salle pouvant accueillir son Oratorio.
    Merci
    Sabine Vaillant

    Répondre

  • Sabine Vaillant

    Sabine Vaillant

    20 juin 2015 à 10:08 |
    Pour le culturellement correct, ce sera joueront!
    Sabine V.

    Répondre

  • Sabine Vaillant

    Sabine Vaillant

    19 juin 2015 à 13:30 |
    Je ne sais si la ministre lit nos chroniques mais ce 21 juin, les lycéens de Berlioz jouerons au ministère de 14H 45 A 18 H 30.

    Bien cordialement.
    Sabine V.

    Répondre

  • Danielle Alloix

    Danielle Alloix

    17 juin 2015 à 14:24 |
    C'est notre ministre Belkacem qui va être contente de votre reportage militant ! et tous les élèves qui bénéficieront de tels dispositifs ( et on voudrait après ça qu'on ne soutienne pas la Réforme !), et moi - déjà élève âgée, regrettant de ne pas faire partie de ce beau voyage !

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.