« Si vous le dites » Le savoir a-t-il une saveur ?

Ecrit par Jean-François Vincent le 14 avril 2018. dans La une, Linguistique

« Si vous le dites » Le savoir a-t-il une saveur ?

Question apparemment insolite à poser, si ce n’est en raison de la racine – identique – des deux mots, sapere, qui signifie tout aussi bien « avoir du goût » que « être intelligent ».

Bernard de Clairvaux, dans ses Sermons sur le Cantique des Cantiques, s’en amuse même (sermon 85, paragraphe 8) : « peut-être la sagesse (sapientia) dérive-t-elle de la saveur (sapor) ; car lorsqu’on y ajoute la vertu, tel un condiment (condimentum), le goût (sapidam) s’en trouve relevé, contrairement à un mets insipide (insulsa) et amer (aspera) ».

La Bible d’ailleurs fourmille de ces rapprochements entre la bouche et l’intellect. Exemple Job 12, 11 : « l’oreille ne met-elle pas à l’épreuve les mots, tout comme le palais goûte (hébreu ita’am) la nourriture ? ».

Ta’am, en effet, évoque indifféremment la recherche théologique et la dégustation (cf. le ta’amei ha mitzvot du Guide des égarés (3,31) de Moïse Maïmonide : « le ‘pourquoi’ des commandements »). La « sapidité » d’un concept déterminant son intelligibilité.

Mieux, le psaume (33, 9) n’hésite pas à proclamer : « goûtez (ta’amu) et voyez comme le Seigneur est bon ! ». L’hébreu tov=bon, étant traduit dans la Vulgate par suavis : suave ! Tout se passe comme si le Bon ou le Beau, perçu par les sens, corroborait le Bien purement éthique (cf. en grec, l’équivalence, notamment chez Platon, entre καλός, la beauté etγαθς, la bonté).

Quant à la connaissance, elle participe en soi d’une expérience autant sensorielle que cognitive, stricto sensu. Quand Adam « connut » – hébreu yada – Eve (Gen 4,1), il s’agit à la fois d’un dépucelage et d’une leçon de chose.

Bref, ne gâtons pas les agapes de nos fêtes religieuses. Savourons, en toute intellectualité, l’agneau du dimanche de Pâques comme celui du Seder de Pessah… tout en méditant le – très épicurien ! – précepte d’Isaïe 22, 13 : « mangeons et buvons, car demain nous mourrons ! »

Osez la sagesse !

A propos de l'auteur

Jean-François Vincent

Jean-François Vincent

Directeur de publication

Membre du Comité de Rédaction et rédacteur

Traducteur au Conseil de l'Europe

Ancien professeur certifié d'anglais

Ancien diacre à la cathédrale russe saint-Alexandre Nevski de Paris

Maîtrise d’anglais

Licence de philosophie

Licence de droit

Diplômé de l’institut de théologie orthodoxe Saint-Serge

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.