Le Tout Bon des Reflets en Afrique : le Yassa de poulet

Ecrit par Martine L. Petauton le 05 avril 2014. dans La une, Gastronomie

Le Tout Bon des Reflets en Afrique : le Yassa de poulet

Est-ce cet hiver qui n’en finissait pas – une saison des pluies à lui seul ! – mais c’est vers la lumière, le bagout, les façons d’une Afrique noire sénégalaise, que se tourne ma recette du jour. Elle vient de Casamance – la riche et la bougeante, au sud du pays. Un grenier, un jardin de couleurs où passent les boubous de ces sénégalaises fines et racées – les plus belles femmes d’Afrique !

Il vous faut compter 1 bonne heure de cuisson ; c’est un plat mijoté :

 

1 poulet coupé en morceaux ; peu importe qu’il soit de ferme ou moins cher

500 gr d’oignons – couleur indifférente ; blancs, ils fondront plus vite

2 citrons ; ail, sel, poivre

2 petits piments, si le goût ne vous dérange pas ; un yassa qui n’en a pas est plus « occidental » et fait se gausser nos amis Africains…

 

Le temps d’une nuit de marinade :oignons en rondelles, morceaux de poulet, aromates, jus de citron

 

Cuisson : on fait revenir les oignons ! ils ne doivent pas roussir ; c’est eux, qui, en fondant, feront le jus

Morceaux de poulet revenus dans l’huile (arachide, comme il se doit !), pas très colorés ; verser le reste de la marinade.

 

Après 1 heure de cuisson à feu doux, un riz – de Casamance, blanc et goûteux – accompagnera votre plat, et c’est toute l’Afrique qui sera invitée ! Prévoyez un vin assez fort.

 

Bon appétit, messieurs, et mesdames aussi !

A propos de l'auteur

Martine L. Petauton

Martine L. Petauton

Rédactrice en chef

 

Professeur d'Histoire-Géographie

Auteure de publications régionales (Corrèze/Limousin)

 

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.