Au théâtre ce soir

Ecrit par Alain Helissen le 07 mars 2011. dans La une, France

Au théâtre ce soir


La pièce commence à 20h15, le 16 novembre 2010, retransmise en direct sur France 2. Dans le rôle principal – il n’en aurait accepté aucun autre – Nicolas Sarkozy donne la réplique à trois acteurs jouant des personnages de journalistes : David Pujadas, Claire Chazal, Michel Denisot. Tous les quatre sont des stars du boulevard, têtes incontournables du PAF. Le thème de la pièce : un peu d’ordre dans le ménage de la France, via un remaniement de son équipe dirigeante. L’entraîneur, le meilleur sur le Marché, le plus « fillonnable » aussi, est reconduit dans ses fonctions. Quelques assistants techniques sont remerciés pour s’être trop fatigués à avoir bien travaillé. D’autres, tout frais diplômés de la Comédie Française ou nantis d’une forte expérience théâtrale, sont appelés à intégrer l’équipe. Revenons à la pièce. Pour ne pas être pris de court par des questions embarrassantes, Nicolas Sarkozy réussit à inverser les rôles. C’est lui qui pose les questions, sur un modèle peu variable : « Est-ce que vous croyez, David Pujadas, que je n’ai pas autre chose à faire que de surveiller les journalistes ? »

Non, bien sûr, David Pujadas ne le croit pas, ni Claire Chazal ni Michel Denisot. D’ailleurs, tous les trois ne sont pas là pour embêter leur partenaire. Ils jouent dans la même pièce et touchent pour ça à peu près le même cachet. En tout cas, un cachet très au-dessus de celui de la majorité de téléspectateurs comme moi, impuissant devant mon petit écran qui fait, pour le coup, écran entre deux mondes, celui des privilégiés et celui des dépossédés. Du débat qui a suivi la pièce, j’ai retenu la remarque de Cécile Duflot évoquant « un million de français qui n’auront pas de quoi se chauffer cet hiver ». Une remarque pour le moins incongrue, face à l’autosatisfaction de l’élève-président Nicolas Sarkozy : « G20 sur 20 ! ». Pour d’autres, les notes s’alourdissent toujours un peu plus. Rideau.

A propos de l'auteur

Alain Helissen

Rédacteur

Commentaires (2)

  • Martine L

    Martine L

    07 mars 2011 à 20:59 |
    Agréable fable ; votre casting est réussi, mais convenez qu'avec ce niveau de classe politique là, vous êtes servi ; " servir" étant par ailleurs, la posture préférée de tant de " personnel de média" ( je préfère ces termes à celui, plus noble de journaliste ! )

    Répondre

    • Helissen

      Helissen

      04 mai 2011 à 14:06 |
      Bonjour,

      Merci de votre commentaire. Cette fable, ainsi que vous la nommez, a été soumise au préalable au courrier des lecteurs de "Marianne", sans succès.
      Bien à vous,
      Alain Helissen

      Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.